La part de l'autre, Eric-Emmanuel Schmitt

Éric-Emmanuel Schmitt est docteur en philosophie.

La part de l'autre, c'est un livre à propos d'Adolf Hitler. "L'erreur que l'on commet avec Hitler vient de ce qu'on le prend pour un individu exceptionnel, un monstre hors norme, un barbare sans équivalent". Personne clé de l'histoire, personnage tabou dans l'imaginaire collectif. 

Alors Éric-Emmanuel Schmitt a décidé d'écrire un roman, différent. Une biographie romancée d'Adolf Hitler mise en parallèle avec une biographie uchronique. Avec des si, on pourrait refaire le monde, paraît-il. L'auteur a donc tenté d'imaginer que serait devenu Adolf H. s'il n'avait pas été recalé de l'École des Beaux-Arts de Vienne.

Une tentative de l'auteur de comprendre et de faire comprendre ce qui a amené Hitler à faire ce qu'il a fait. Objectif : montrer qu'Hitler était, au delà de ses actes, un humain. Volonté de démontrer que s'il avait pu être autre, nous pourrions nous même être lui. 

Nécessité de comprendre cette ambivalence qui se cache en nous. Cette part de l'autre. Ces petites choses qui changent le cours d'une vie. Voire dans ce cas-là, du monde. 

Bien sûr, la problématique est aussi la suivante : nait-on monstre ou le devient-on par un concours de circonstances ? 

À la fin de ce roman original, curieux et enrichissant, Éric-Emmanuel Schmitt dévoile son journal d'écriture. Il y explique sa démarche et ses difficultés. J'aime quand les écrivains écrivent sur leur écriture. 

Bref, un chouette roman historique qui m'a donné envie de découvrir les autres bouquins de Schmitt. 

2 commentaires :

  1. Je l'ai dans ma Pal depuis des années mais je n'arrive toujours pas à le lire. Certainement plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, pourquoi ça ? Hitler est un sujet disons... particulier (d'ailleurs, Eric Emmanuel Schmitt évoque ses difficultés liées au choix d'écrire sur Hitler, notamment les réactions de ses proches), mais honnêtement ce livre se lit assez facilement :)

      Supprimer