Pourquoi tant de curiosité malsaine, de méchanceté gratuite et de fanatisme sur Youtube?

(source de l'image inconnue)

Si je reste assez mitigée sur le fait que la blogosphère soit en déclin, soit jugée péjorativement, mes positions concernant Youtube s'affirment de plus en plus. Peut être parce que j'ai un point de vue extérieur. Quoi que, je pense qu'on se rends encore mieux compte de ce dont je vais parler dans cet intérieur de l'intérieur. Je n'ai jamais eu de chaînes youtube, je n'en ai pas l'intention, et je n'ai pas la prétention de juger qui que ce soit en particulier, cet article est simplement un ressenti.

Qu'est-ce que j'entends par fanatisme?

J'ai regardé vaguement il y a peu un des vlogs d'EnjoyPhoenix, dans lequel Marie filmait une de ses journées-signatures à l'occasion de la sortie de son bouquin. Un exemple :



J'ai été frappé par l'engouement des jeunes filles (parce qu'il semble quand même y avoir une grande majorité de jeune fille, dont la plupart ont aux alentours de 12 ans). Avec plus d'un million d'abonnés, je me doutais bien que la sortie du livre de Marie ferait du bruit, qu'il serait acheté par un grand nombre de gamines, et que ce n'était pas une mauvaise chose, au contraire, que du bonheur pour Marie pour qui ce livre est sans doute une "consécration". Il marche, tant mieux pour elle!! Je ne parle absolument pas par "jalousie" aujourd'hui, comme certains pourraient le croire. Ce n'est d'ailleurs pas à Marie directement que s'adresse ma "critique". A personne en particulier, d'ailleurs. Je comprends, d'autre part, que Marie ai du succès auprès de jeunes collégiennes. Je me souviens moi même, qu'à 12 ans, j'été en recherche permanente d'un modèle, d'une personne qui m'inspirerait dans ma manière de m'habiller, une personne qui me donnerait une certaine "ligne de conduite", "un train de vie". Je ne regardais pas de vidéos youtube à cette âge là mais je sais que ça m'aurait beaucoup plus. Je comprends que ce soit là l'ambition de Marie, conseiller "des ados "en recherche d'identité" comme elle le dit elle même, et qu'elle profite de tout ça pour progresser dans son travail, encore une fois, ça marche, tant mieux pour elle. Mais honnêtement, voir toutes ces jeunes filles hurlaient en voyant Marie, ça m'a plus fait peur qu'autre chose. Autant dire que je n'aimerais pas être à la place de Marie, ni à celles de ces gamines. Etre "fan" d'une fille comme Marie quand on a 12 ans, je ne considère pas que ce soit une mauvaise chose, ça constitue un centre d'intérêt, ça peut être cool pour ses jeunes filles de voir des tutos maquillages, coiffures etc (ça peut éviter certaines catastrophes faciales que nous avons connu nous autres au même âge). Mais honnêtement, je pense que ce n'est même plus un centre d'intérêt pour ses filles là. Toutes ces jeunes filles de 12 ans n'ont pas acheté le livre de Marie parce que le livre en lui même les intéressait, mais parce que c'était "le livre de Marie". Qu'importe ce qu'elle aurait écrit, je pense qu'elle aurait connu un succès semblable. C'est un effet de mode, c'est vrai. "C'est de leur âge", vous me direz. Encore une fois, je suis d'accord. Mais je pense que youtube a une dimension qui dépasse tout ça, qui nous dépasse un peu tous et toutes, a une dimension "dangereuse" qu'il ne faut pas oublier...

Réaliser les dangers de youtube pour des gamines de 12 ans

Si Marie est un modèle pour ces jeunes filles, si son influence est si incroyable qu'il n'y paraît, j'imagine que bon nombre d'entre elles vont tenter de faire pareil. De se lancer sur youtube, de tenter de faire "comme Marie", en espérant mener la même vie. C'est vrai, ses périples à San Fransisco pour les vidéos qu'elle réalise avec Rose Carpet, à Los Angeles ou je ne sais plus trop où (même moi, je m'y perd), ça fait rêver!! Qui ne rêverait pas de vivre de sa passion comme elle fait, d'avoir des opportunités pareil? Pareil pour Dazzling Drew qui a rencontré (merci instagram pour l'info) l'équipe de Paper Towns (le film de la face caché de Margot), soit John Green, Cara Delevingne... "la chance!". Et j'admire ces filles là d'en être arrivé là aujourd'hui en partant de si peu, j'admire tout ce qu'elles supportent, commentaires négatifs, critique à longueur de journée, être reconnues dans la rue... Mais il ne faut pas oublier que si les jeunes filles qui les suivent se lancent sur youtube seront exposés à tout ces aspects négatifs là. A 12 ans, on recherche un modèle, mais on est aussi beaucoup plus "susceptible", on prend aussi beaucoup plus en compte les critiques, et on les encaisse beaucoup moins, parce que c'est un âge où on n'a pas confiance en sois, où "on se cherche". Se lancer sur youtube c'est s'exposer à tout ces méandres d'internet. Et elles le regretteront plus tard, parce que ne me dites pas que vous êtes très fières de l'image que vous renvoyez à 11/12 ans!! Imaginez si cette image là était exposé partout sur internet? 

Sans parler du fait qu'aujourd'hui, youtube (comme beaucoup de blog), sont devenus cible d'un business, font l'objet d'une véritable stratégie de communication de part leur influence, et les marques l'ont bien compris. Marie et d'autres font découvrir un tas de produits (contre rémunération ou non, ce n'est même pas vraiment le soucis puisque c'est du point de vue de celles qui regardent les vidéos que je me place) à des jeunes filles qui de base n'y connaissent pas grand chose, et forcément, cela les pousse à la consommation, indirectement. Encore une fois, c'est un effet de mode. Mais je ne trouve pas normal de vouloir des produits L'Occitane ou Too Faced ou autres marques dont j'ai moi même entendu parler sur la chaîne EnjoyPhoenix... Ça me paraît même démesurée, et il ne faut pas oublier qu'il y a les parents derrière... 

Fanatisme peut paraître être un terme trop fort, mais pourtant, c'est quoi d'autre? Du fanatisme, il y en a toujours eu, du fanatisme religieux, du fanatisme à propos d'un groupe de musique (je pense aux gamines dans un état d'hystérie absolu pendant les concerts des Beatles)(bien que ce ne soit pas comparable, ni plus ni moins légitime)... Il y a quelques semaines, je suis allée voir ma cousine (elle doit avoir 8/9 ans), elle m'a montré sa chambre, toute fière. J'ai failli pousser un cri d'effarement et partir en courant, sa chambre était rempli d'objet à l'éfigie de Violetta, de la housse de couette aux petites culottes en passant par les posters.

La curiosité malsaine sur youtube 

Autre point qui me fait sortir de mes gonds, c'est bien tout ces ces débats sous les photos instagram des youtubeuses. Je ne sais pas si c'est une bonne chose d'en parler, parce que ça donne de l'importance à des gens qui n'en valent pas trop la peine, mais ça m'agace tellement, je trouve ça si aberrant... (je n'imagine même pas pour ces filles qui se cassent la tête à faire des vidéos pour avoir ce genre de choses absurde en échange). Il y a peu, j'ai vu sous une photo de Safia (de la chaîne Caroline&Safia), de grands débats concernant son éventuelle religion (je dis bien éventuelle parce que ce débat est partie de rien du tout et que Safia n'a jamais laisser sous entendre son appartenance à une quelconque religion). Merde, qu'est-ce que ça a à voir avec le travail qu'elle accompli sur youtube, franchement? Et qu'est-ce qu'on s'en fiche, de la religion des gens? C'est pour sa religion que vous la suivez? Et des débats comme ça, il y en a en permanence, sur le poids de telle ou telle nana "elle a pas grossi un peu?", sur les choix de vie de telle ou telle youtubeuse, sur la vie privé, bref, sur des choses qui ne regarde personne... et voilà ce que j'appelle la curiosité malsaine, de la bêtise, tout est permis sous prétexte qu'on est sur internet... Sans parler de tous les commentaires négatifs sans fondements qui pullulent sous les vidéos, je ne parle même pas de "critique" parce que je pars du principe qu'une critique est quelque chose de constructif. Non, que de la méchanceté gratuite, qui me donne l'envie de dire "au pire, si ces vidéos ne vous intéressent pas, si vous n'aimez pas les manières de cette youtubeuse, et benh vous ne la regardez plus et puis voilà". Si encore l'engouement des gamines de 12 ans me paraît justifié, la curiosité malsaine et les commentaires assassins, absolument pas, et je trouve ça dommage d'en arriver à ce point là et d'oublier qu'au départ, youtube et blog sont fait pour partager, pour s'aider, pour se divertir, pour passer un bon moment, et pour exercer sa passion!! On oublie trop souvent ce fondement et le côté humain de tout ça, ces youtubeuses sont des filles comme toi et moi avant d'être youtubeuse, il ne faut pas l'oublier...

Je vous invite à regarder cette vidéo que j'ai vu il y a quelques temps (je sais que ce genre de vidéo soûlent beaucoup de gens, justement parce que ça sort des vidéos distrayantes et de la légèreté qui fait qu'on aime regarder une vidéo ou lire un article, mais quand même)


Je ne jettes pas la pierre aux youtubeuses parce qu'elles ne peuvent pas y faire grand chose, malheureusement, et je me doute bien que leur volonté n'est pas de pousser des gamines de 12 ans à s'exposer sur internet ou à acheter des produits de marque, je me doute bien qu'elle n'y sont pas pour grand chose dans cet amas de méchanceté et de curiosité absurde,  mais il n'empêche qu'il faut en parler, et que c'est pour ça que j'écris cet article aujourd'hui, pour recueillir vos avis, pour débattre un peu sur la question, pour y réfléchir ensemble (enfin "ensemble", c'est un grand mot à ce stade là du blog ou parler dans le vide me semble être plus approprié, tout est une question de patience!)



5 commentaires :

  1. J'ai écrit un article là-dessus, plus ou moins, sur le cercle vicieux des youtubeuses, et un autre sur "choisir ses idoles" je crois (même si je ne sais plus ce que j'ai écrit dedans) (ça fait sérieux xD).

    Je pense que ça devient complètement fou. Et je pense que la stratégie de communication dont tu parles n'y est pas totalement étrangère. Déjà, il y a effectivement ce cercle vicieux : plus la fille en montre, plus les fans deviennent groupies et en redemandent. Et, en plus, il existe des agents de blogueurs (donc j'imagine que c'est pareil pour youtube) et, même sans ça, il faut bien se rendre compte que leurs vidéos sont montés, elles ont des projecteurs, etc, elles écrivent ce qu'elles vont dire... on est bien loin de la bonne copine qui donne des conseils. Donc, certes, elles sont prises dans leur cercle vicieux mais je crois aussi qu'elles-mêmes se placent de plus en plus en tant que "pro" et donc s'exposent (je crois que ça fait partie du cercle vicieux d'ailleurs, plutôt). Les jeunes cherchent des modèles, des gens inaccessibles mais à proximité, qu'ils mettent sur un piédestal, et plus la youtubeuse s'affiche comme pro, plus c'est ce qu'il se passe ; plus les jeunes font mettre cette personne que un piédestal en ne rêvant que d'une chose : l'atteindre (c'est plus ou moins ce que je disais dans mon article sur les idoles il me semble).
    La curiosité malsaine dont tu parles, pour moi, elle fait partie de ce certes vicieux : on en veut toujours plus, on veut TOUT savoir sur nos idoles, pour tenter de faire les mêmes choses et avoir la même vie. Concernant les critiques je ne crois même pas que ça soit de la jalousie. Je pense que tu as raison, c'est de la méchanceté gratuite, née, je pense, d'une certaine frustration à voir que ces gamines (parce que oui, à 20 ans on est un bébé) qui mettent 3h à faire une vidéo gagnent plus en un mois que certaine personne en un an (ce que je comprends absolument).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas tord, on est loin de "la bonne copine", mais en même temps, le côté pro ne me gène pas tant.... Par exemple, Caroline&Safia, elles ont fait des études dans le domaines, elles sont très pros et font vraiment des vidéos de qualités au niveau montage etc, et je trouve ça assez cool!! Oui, c'est sur, c'est leur boulot, oui, c'est vrai, elles gagnent beaucoup de sous grâce à celles qui les regardent (comme moi), oui, c'est vrai, certains produits dont elles parlent sont sponsorisés et elles nous en parlent pour en faire la pub plus que pour nous les conseiller vraiment, mais bon, j'apprécie toujours autant de regarder leur vidéo... Et puis je pense qu'elles mettent souvent plus que 3 heures pour une vidéo, et ça on ne peut leur jeter la pierre parce que j'imagine que préparer une vidéo, la filmer, la monter, plus tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux, plus tous les contacts avec les marques répondre aux mails etc, plus tout le temps perso qu'elles nous consacrent (par exemple quand elles postent des photos sur instagram ou postent des vidéos pendant leur vacances), je considère ça comme un travail, fait avec passion à la base quand même, mais c'est un travail et tout travail mérite salaire... tant qu'elles ne prennent pas leurs abonnés pour des idiots et qu'elles ne leur inculquent pas de mauvaises valeurs, moi je n'y vois pas tant d'inconvénient, oui il y a des gens qui exercent un travail qu'il juge plus dur et qui gagne moins que ça, mais si on commence à comparer le travail accompli et le salaire qui va avec de chacun on est pas au bout de nos surprises... je comprends que beaucoup puissent envier des filles comme EnjoyPhoenix et ressentir la frustration dont tu parles, des filles qui n'ont pas fait d'étude et qui vivent très confortablement à seulement 20 ans, mais d'autre comme Caroline&Safia (je prends ces exemples là systématiquement parce que je ne regarde pas trop d'autres chaînes) ont fait des études, et voilà, elles peuvent se permettre de vivre de leur vidéos, tant mieux...

      merci pour ton avis là dessus en tout cas ça me fait plaisir de lire de longs commentaire comme le tient :)
      et je vais aller faire un tour sur ton blog lire ces articles sur le même sujet aha ;)
      bisous

      Supprimer
  2. Alors là, bravo!!!
    Ton article est très bien construit et retrace la réalité de manière plus objective que tu ne le penses.
    J'ai écrit des articles sur le sujet aussi.
    J'admets que quelque part, je peux être envieuse de la réussite de ces filles parce qu'elles vivent de leur passion, qu'elles voyagent autant. Mais cette envie mise à part, ça ne m'empêche pas d'être très admirative de leur parcours et surtout de la manière dont elles gèrent ça.

    Comme tu dis, les jeunes filles hystériques ça fait peur. Sans compter les commentaires et les débats qui partent dans tous les sens, les méchanceté, le voyeurisme.

    Pour le reste, je pense qu'il y a aussi un travail des parents derrière. les youtubeuses sont devenues des vitrines comme les pubs à la tv. Le danger, c'est leur semblant de proximité. Aux parents d'expliquer que tout n'est pas de l'âge de ces ados, tout n'est pas abordable. Et que même si les youtubeuses les inspirent il ne faut pas qu'elles les copient mais qu'elles s'inspirent d'elles tout en ayant leur propre personnalité.

    Je ne dis pas que c'est facile.

    Mais comme tout ce qui se présente à nous aujourd'hui, il faut faire le tri!

    En tout cas, merci beaucoup pour cet article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Ann Soo, ravie que tu ai apprécié mon article!!!
      J'irai voir tes articles sur le sujet, ça m'intéresse ;)
      Pour être honnête je pense qu'on est tous envieux de ses filles là et des gens qui réussissent de manière générale, on a tous des modèles qui nous donnent un idéal de vie et ces filles là ont font parfois partie, l'admiration ne m'étonne pas!!
      Tu as surement raison c'est aussi aux parents de rappeler à leurs enfants que ces youtubeuses ne sont pas "si proches" de nous que ça et de ne pas céder aux caprices de leurs filles si elles veulent avoir le même produit que telle ou telle nana, c'est aux parents d'être un peu rationnel aussi. Et comme tu dis, s'inspirer oui mais copier non (et heureusement) ;)
      et encore une fois merci à toi pour ton commentaire j'espère te revoir bientôt par ici!!

      Supprimer
  3. Je partage un peu ton avis. Moi je pense quand même que si les "auditrices" des youtubeuses sont si jeunes, c'est que les youtubeuses le sont aussi. Si les youtubeuses avaient 30 ou 35 ans, leurs auditrices auraient de 20 à 40 ans. Mais les youtubeuses sont de plus en plus jeunes alors leurs auditrices le sont encore plus, c'est normal, je vois mal des femmes de 30 ans suivre sur des youtubeuses de 20 ans. Je ne sais pas si je suis compréhensible...
    Cela dit c'est vrai que c'est abusé que des filles de 12 ans soient à fond sur ces Youtubeuses qui présentent le plus souvent des tutos maquillage, des revues etc... Moi à cet âge là je ne savais pas ce que c'était du maquillage et si j'allais regarder une vidéo YouTube c'était un tuto coiffure seulement.
    Les youtubeuses poussent à la consommation, mais pas que les filles de 12 ans, j'ai 21 ans et je regarde les vidéos de beaucoup de youtubeuses et je trouve ça impressionnant le nombre de maquillage qu'elles ont. Elles doivent avoir une palette par jour de l'année ... Personnellement je me porte bien de ne pas pouvoir me payer les derniers produits à la mode et si je veux des produits qui coûtent chers je suis consciente et je sais me servir de mon argent pour mes plaisirs quand je sais que je peux me le permettre mais les filles de 12 ans (je n'aime pas l'appellation "gamines", nous aussi on est des gamines par rapport aux femmes d'un autre âge) elles, n'en sont pas conscientes pour la plupart et elles éprouvent de la jalousie plus que du fanatisme. Des bisous :)

    RépondreSupprimer