La vague intelligente



Pendant 7 années, je suis passée à côté de ce film, sortie en 2008. Dernier cours de sciences éco (j'entre en terminale ES)(oui, je glisse quelques infos sur ma personne au passage dans mes articles), notre prof nous fait regarder ce film. Un film allemand, pour dénoncer le totalitarisme, l'autocratie, d'une manière si originale que l'on peut remercier Dennis Gansel pour son génie. En gros, un professeur enseigne un cours sur l'autocratie à des lycéens, lycéens pensant (un peu comme tout le monde aujourd'hui, en fait) que des régimes totalitaires comme celui mené par Hitler au XXème siècle n'arriveront plus jamais en Allemagne, il décide de leur en donner la preuve du contraire, et ce par l'expérience. Culte du chef, embrigadement de la jeunesse, naïveté, fanatisme, absurdité, soumission à l'autorité, tout est dit. Et surtout, ce que je trouve génial dans ce film, c'est qu'il permet une réflexion, c'est qu'il pose la question : "Comment un régime totalitaire s'installe, pour quelles raisons, dans quel contexte?". Des jeunes parfois sans repères se prennent au jeu, semble enfin trouver un but à leur existence en s'impliquant dans la vague, ce groupe de jeunes qui leur paraît révolutionnaire, qui leur donne un sentiment de cohésion, d'appartenance à un groupe, d'avoir de l'importance et de l'utilité, qui leur donne des ambitions, des motivations, des choses qu'ils n'avaient pas dans leur petite vie jusqu'à présent. Une vague qui déferle, qui s'impose et ne laisse place à rien d'autres, une vague qui finit par dépasser le professeur Rainer Wenger lui même, une vague qui donne à ce film une fin tragique et bouleversante. 


Honnêtement, ce film a donné du sens à une bonne partie de mon programme d'histoire et de mes cours d'SES (sur les théories concernant la déviance notamment). Ce film est intelligent, et avec ce qu'on apprend en 1ère, donne l'impression d'être intelligent (modestie).  Bref, un film à voir (même si vous en avez ras le fion des régimes totalitaires à ce stade là de l'année). Il paraît même qu'il en existe un livre, de Todd Strasser (merci google)(livre que je lirai peut être), lui même inspiré de La troisième vague, qui serait (toujours d'après google) "une étude expérimentale du fascisme menée par le professeur d'histoire Ron Jones avec des élèves de premières [...]", tout le génie de cette idée de mise en situation pour montrer que même les sociétés démocratiques les plus civilisées ne sont à l'abri du totalitarisme ne revient donc pas à Dennis Gansel, mais quand même!! Une approche unique du sujet qui est beaucoup plus intéressant pour les personnes de mon âge qu'un film documentaire purement historique montrant des tas de juifs morts, un film qui nous fait réaliser tout ça beaucoup plus concrètement, où on se sent concernés, en fait. 


2 commentaires :

  1. Coucou Lison, je suis vraiment contente de te revoir sur la blogo, j'espère enfin pouvoir te lire quotidiennement aha ;)
    En effet, il existe un livre et je l'ai d'ailleurs lu. En revanche je ne savais pas du tout qu'un film était sortie, je pense fortement aller le regarder pendant les vacances car j'ai vraiment trouvé ce livre très prenant et en quelque sorte "réaliste".

    Je t'embrasse,
    http://sofunnygirl.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ton commentaire me fait vraiment trop plaisir!! (faut dire,j'en ai peu alors voir des lectrices fidèles revenir peu à peu sur mon blog me donne un petit coup de fouet et m'encourage pour la suite). Comme d'habitude, je ne te promets rien quant à tes lectures quotidiennes mais enfin pour l'instant je suis là, on verra bien ;)
      et si le film existe aussi depuis un bout de temps (il est sorti en 2008 mais rassure toi moi aussi j'étais passé à côté jusqu'à présent) et c'est vrai qu'il est lui aussi très réaliste et très prenant, c'est vraiment un film à voir!!
      gros bisous et j'espère donc te voir bientôt par ici :)

      Supprimer